CFTC Santé Sociaux Bretagne

Bienvenus sur le site internet du syndicat régional CFTC Santé Sociaux de Bretagne .

Vous y découvrirez la présentation et l'actualité du syndicat. Vous pourrez obtenir plus d'informations sur nous et nous contacter

Le Syndicat régional CFTC Santé Sociaux de Bretagne défend tous les salariés et les fonctionnaires du secteur sanitaire, social, et médico-social. Il améliore les conditions de vie par la négociation et le dialogue social.

Venez nous rencontrer au 158 rue de Nantes 35000 Rennes (arrêt de bus STAR: Foyer rennais ligne 5 et ligne 57)

Dernières Actualités et Evenements

URGENCES SOUS TENSION !

 

 

 

 

 

Communiqué de presse – 12 Juin 2019

 

Depuis plusieurs mois, nous assistons à un mouvement de colère légitime des personnels des services d’urgences des établissements de santé.

Cette dégradation des conditions de travail des professionnels se répercute sur la permanence de la qualité des soins et impacte uneprise en charge sécurisée des patients.

Les difficultés d’accès aux soins, les manques de moyens (fermetures de lits, …) et les personnels en sous-effectifs concourent à rendre explosive la situation. 

Pour la Fédération CFTC Santé-Sociaux, les plans d’économie successifs sont responsables de cette situation et par conséquent l’hôpital dans son ensemble manque de moyens !

C’est pourquoi la CFTC pense que l’octroi d’une « prime de risque » ne peut répondre au mal-être des personnels et à l’amélioration des conditions de travail de tous.

La CFTC réaffirme son attachement à un hôpital public de qualité.

La CFTC demande à Madame la Ministre, pour l’ensemble des services et notamment les services d’urgence :

  • Le recrutement de personnels en nombre suffisant,
  • L’attribution de moyens adaptés aux besoins quotidiens : locaux, matériels, etc.,

garantissant une égalité d’accès et de traitement de l’ensemble des usagers par un service public de qualité.

Madame la Ministre, à force de rester sourde à cet appel de détresse et faute de solutions adaptées à la souffrance des professionnels, ce mouvement de contestation s’étendra à l’ensemble de la Fonction publique hospitalière.

La CFTC demande instamment, au ministère, la mise en œuvre de mesures immédiates afin de garantir une qualité de travail digne de ce nom aux salariés.

 

NOS CONTACTS :

Patrick MERCIER  06.19.99.35.33 pmercier@cftc-santesociaux.fr
Frédéric FISCHBACH 06.62.06.63.45 ffischbach@cftc-santesociaux.fr
Christian CUMIN 06.89.71.65.83 ccumin@cftc-santesociaux.fr

 

 

source: http://www.cftc-santesociaux.fr/urgences-sous-tension/

 

Communiqué de presse :  Urgences sous tension !

Nuage burnout 01 773x435

Le BURN-OUT, pas encore une maladie professionnelle

De nombreux médias et sites (de syndicats notamment) ont annoncé la reconnaissance du burn-out comme maladie professionnelle par l'OMS.

C'est faux, hélas. Mais, il y a cependant des avancées notables.

Si le burn-out, un concept souvent traduit par « épuisement professionnel », est effectivement mis en corrélation avec le travail, il avait fait son entrée dans sa Classification internationale des maladies depuis quelques temps déjà.

Alors, qu'est ce qui a changé ?

Jusqu'ici, ce syndrome était classé sous le chapitre « Facteurs influençant l'état de santé » mais comme un facteur de la santé. C'est ce qui avait permit à la ministre du travail, Muriel Pénicaud de dire que le burn-out, au même titre que la dépression, n'avait pas à être reconnu comme maladie professionnelle car n'étant pas uniquement lié au milieu professionnel, «à 100%».

Aujourd'hui, le burn-out est reconnu comme une entité à part entière:

« L'inclusion dans ce chapitre signifie précisément que le burn-out n'est pas conceptualisé comme une condition médicale mais plutôt comme un phénomène lié au travail ».

C'est un syndrome résultant d'un stress chronique au travail

Le burn-out est décrit comme « un syndrome (...) résultant d'un stress chronique au travail qui n'a pas été géré avec succès » et qui se caractérise par trois éléments : « un sentiment d'épuisement », « du cynisme ou des sentiments négativistes liés à son travail » et « une efficacité professionnelle réduite ».

Le burn-out lié exclusivement au contexte professionnel.

Pourquoi est-ce une avancée ?

En disant cela, le registre de l'OMS précise que le burn-out « fait spécifiquement référence à des phénomènes relatifs au contexte professionnel et ne doit pas être utilisé pour décrire des expériences dans d'autres domaines de la vie ».

Or, en donnant ce nouveau statut au syndrome d'épuisement professionnel, on engage un processus déjà suivi par d'autres maladie, par exemple la fibromyalgie fut considérée de cette façon avant d'être reconnue comme maladie.

Lorsque ce sera le cas pour le burn-out, par sa caractérisation liée au travail, il deviendra automatiquement maladie professionnelle et ainsi, permettra la prise en charge de ses suites.<<<

Pour aller plus loin:
https://www.futura-sciences.com/…/medecine-burn-out-nest-f…/
https://www.lemonde.fr/…/le-burn-out-reconnu-comme-maladie-…
https://icd.who.int/browse11/l-m/en…

Cftc femmes
JOURNÉE DES DROITS DE LA FEMME LE 08 MARS 2018

Si la Journée Internationale des droits de la Femme est le moment idéal pour réfléchir sur les progrès réalisés, demander des changements et célébrer les ...

 

Nos partenaires:

Aujourd'hui

7 visiteurs - 7 pages vues

Total

26971 visiteurs - 122134 pages vues

Date de dernière mise à jour : 18/04/2019