PSA : LE SITE DE VESOUL ASSURERA UNE PARTIE DU STOCKAGE DE SA FILIALE MISTER-AUTO.COM

Au 1er juillet, le site PSA de Vesoul assurera une partie du stockage de sa nouvelle filiale, Mister Auto.com.

De passage, Franck Don, délégué syndical central CFTC a été accueilli par Jean-Paul Guy, délégué syndical CFTC du site PSA à Vesoul. Photo Bruno GRANDJEAN

 

Le groupe PSA se lance dans le e-commerce et les syndicalistes de la CFTC espèrent bien que cela va profiter au site vésulien.

L’information qui va avoir des répercussions locales à très court terme, concerne le rachat du site Mister-Auto.com par le groupe PSA, en date du 31 mars dernier. Après avoir été un de leurs clients, il en devient donc filiale à 100 %. Cette société d’e-commerce, créée par Rémi Saby en 2008, emploie 150 salariés, répartis sur deux sites en banlieue lyonnaise. Elle affiche 300.000 références de pièces de tous constructeurs qu’elle livre dans 22 pays européens pour un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros.

A partir du 1er juillet prochain, une partie du stockage de ce spécialiste de la vente de pièces détachées automobiles par internet va être réalisée sur le site vésulien. « Il faut dire que 80.000 m2 de bâtiments, autrefois dédiés au marché avec l’Iran, sont disponibles », glisse Jean-Paul Guy, délégué syndical CFTC sur le site vésulien.

Pour l’instant, selon les dires de la direction de PSA Vesoul, il s’agira uniquement de stockage de pièces (filtres, disques de freins, embrayages). Entre 10 à 40 salariés du site (permanents et intérimaires) seront dédiés à cette activité nouvelle. Néanmoins, toujours selon la direction, « aucune création d’emploi n’est prévue pour le moment. » Au niveau des constructeurs automobiles, PSA est le premier à se lancer dans ce créneau du e-commerce. « Mister-Auto avait besoin de nous pour le stockage. Ils continueront d’assurer leur métier de logistique jusqu’au client final que nous ne maîtrisons pas », assure-t-on au niveau de la direction.

Partenariat avec Bolloré

Autre changement de mode de fonctionnement qui se dessine à moyen terme, selon Jean-Paul Guy (CFTC) : « Au lieu de livrer 2.500 fournisseurs, le magasin de Vesoul va livrer 142 plaques, qui vont ensuite servir les fournisseurs. Le magasin va devenir européen mais plus international. »

Enfin, Franck Don, délégué syndical central CFTC, se réjouit également du récent partenariat annoncé entre Bolloré et PSA dans les domaines du véhicule électrique et de l’autopartage. « Cet accord profitera au site de Rennes », se réjouit-il. Il signale également que va être annoncée, aujourd’hui, en comité paritaire stratégique, l’ouverture d’une usine au Maroc. Là encore, une première pour PSA. « Une vague de bonnes nouvelles bienvenues après avoir vécu au rythme des restructurations depuis 2008. On a quelques signes qu’on est sur la bonne voie. Les efforts des salariés n’ont pas été vains », ajoute-t-il.

En espérant que ces efforts soient récompensés. Mais là, ce sera au syndicat de faire valoir ses arguments lors des prochaines négociations salariales !

Cécilia CHERRIER

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire