LE PLFSS VIENT ALOURDIR LES EFFORTS DÉJÀ DEMANDÉS AUX FAMILLES

Dans le cadre du PLFSS 2015, la CFTC fait ce jour, sa déclaration au Conseil d'administration de la CNAF. Pour la CFTC, ce PLFSS vient alourdir considérablement les efforts déjà demandés aux familles. 
 
Elle ne cesse de rappeler que la branche Famille est plus que de raison mise à contribution depuis de nombreuses années pour contribuer à la baisse du déficit public. Comme indiqué en début de semaine, la CFTC ne saurait accepter que le gouvernement continue à « grappiller » et faire des économies sur le dos des familles.  
 
Pour cette raison et compte tenu de l'appréciation générale portée sur ce texte, la CFTC émet un vote défavorable sur ce projet.
 
Au-delà de ce vote, parce qu'elle ne peut accepter de voir la Famille ainsi mise à mal, la CFTC adresse deux demandes solennelles au gouvernement : qu'il renonce à décaler la majoration des allocations familiales de 14 à 16 ans et qu'il n'applique pas la réduction de la prime à la naissance pour le deuxième enfant. 
 
Cliquez ici pour accéder à la déclaration complète de la CFTC relative au PLFSS 2015.
Philippe Louis
Président confédéral

cftc familles

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire