affiche-cftc-signature-mini.jpg

Retraites complémentaires La réforme devra être juste, équitable et durable

Alors que débute une nouvelle négociation sur les retraites complémentaires ce mardi, la CFTC rappelle qu'elle l'abordera avec responsabilité afin de pérenniser les régimes AGIRC ARRCO. Comme l'a souligné la Cour des comptes dans la conclusion de son rapport : « Les partenaires sociaux ont su assumer pleinement depuis leur création leurs responsabilités et, mieux que les pouvoirs publics pour le régime général, définir à chaque période de crise une démarche volontaire, méthodique, rigoureuse et attentive à la juste répartition des efforts entre tous les acteurs.». C'est dans cet esprit que la CFTC mènera cette négociation.
 
Elle restera pour autant attachée à un certain nombre de grands principes inhérents aux retraites complémentaires.
 
Dans le cadre de cet accord national interprofessionnel, la CFTC entend faire respecter un principe d'équité dans l'effort. Chaque composante du système doit donc participer à l'augmentation des ressources, notamment les cotisations. Ainsi l'accord devra mettre à contribution les actifs, les entreprises et les retraités en tenant compte de l'évolution contrastée des ressources de chaque catégorie.
 
À l'instar de ce principe d'équité, la CFTC est attachée au principe de solidarité qu'elle soit intergénérationnelle, ou qu'elle soit dirigée vers les plus petites pensions et l'équilibre entre femmes et hommes. C'est pour cela que la CFTC défendra notamment le maintien des pensions de réversion dans les conditions actuelles. Elles permettent en effet aux conjoints survivants de recevoir une pension d'un niveau décent.
 
Pour finir, la CFTC rappelle son ambition première : pérenniser le régime des retraites complémentaires sans sacrifier la dimension sociale, notamment en assurant des pensions de bon niveau pour tous.

retraites complémentaires

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire