Sages-femmes : 2014… Mme la Ministre, arrêtez de jouer la montre !

COMMUNIQUE DE PRESSE                                                                                                                                                                            Le 8 janvier 2014

 

 

Sages-femmes : 2014… Mme la Ministre, arrêtez de jouer la montre !

 

De mobilisation en mobilisation en 2013, la grève des sages-femmes se poursuit de plus belle en ce début d‘année avec le soutien plein et entier de la CFTC.

 

Devant la volonté affichée du ministère de jouer la montre en espérant un essoufflement, la CFTC ne peut que saluer la détermination sans faille de toute la profession et son grand professionnalisme qui, contre «vents et marées» continue d’assurer la continuité des services en toute sécurité.

 

Plusieurs réunions sont prévues en janvier avec le Ministère des Affaires Sociales et de la Santé, et celui de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche.

 

Et pour rester cohérent avec tous les modes d’exercice, le "Collectif des sages-femmes" va organiser le 17 janvier prochain, une réunion avec les sages-femmes relevant de la Convention Collective FEHAP, afin de coller au plus près des revendications spécifiques de ce secteur d’activité ! Il en sera de même ensuite pour tous les modes d’exercice (FHP/libéral).

 

Pour la CFTC, Il n’est pas question de refaire le même coup que pour les infirmières où seules, à ce jour, celles relevant du secteur public ont obtenu la reconnaissance LMD.

 

Les sages-femmes, aujourd’hui, réalisent seules 70% des accouchements et sont présentes pour TOUTES les naissances. Pour la CFTC, il grand temps d’arrêter de « tondre la laine sur le dos » des sages-femmes en profitant de leurs compétences pour pallier le manque de médecins spécialistes, tout en ne reconnaissant pas les actes médicaux réellement effectués, et leur responsabilité engagée au quotidien.

 

 Pour rappel leurs revendications légitimes portées par le Collectif :

 

  • Un vrai Statut Médical, comme les autres professions médicales,
  • Un parcours de santé des femmes, où les sages-femmes seront clairement identifiées comme praticien de 1er recours, et où le suivi de grossesse ou gynécologique sera efficient, dans l’intérêt réel de la société et non de celui des corporatismes,
  • Une formation universitaire dans des composantes autonomes, et un statut médical pour les enseignantes et les étudiants en maïeutique.

 

Mme la MINISTRE, inutile de jouer la montre, nous ne sommes pas dupes, il est temps de changer de braquet. Les sages-femmes attendent rapidement des réponses concrètes à leurs revendications et dès ce mois de janvier.

 

La Fédération CFTC Santé Sociaux après plus de 2 mois et demi de grève, appelle donc toutes ses structures (syndicats départementaux et sections d’établissements):

-          A soutenir le mouvement en se rapprochant de toutes les maternités de leur département,

-          A s’investir totalement dans les mobilisations et rassemblements de proximité prévus pour relancer de plus belle le combat entamé, sans résultat probant à ce jour.

 

Votre contact

Michel Rollo

06 50 04 06 56

mrollo@cftc-santesociaux.fr

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire