3E COMITÉ INTERMINISTÉRIEL POUR LA JEUNESSE

8 juillet 2015
La commission des jeunes CFTC pour l’amplification des mesures pour l’apprentissage 
Dans le cadre du déplacement le 3 juillet du Premier ministre Manuel Valls pour le 3e comité interministériel pour la Jeunesse, la commission jeune de la CFTC rappelle que les résultats plus que décevants du chômage des jeunes, obligent le gouvernement à amplifier très fortement les mesures en faveur des jeunes.
​​
La CFTC accueille favorablement la reprise de sa proposition d’ouvrir ERASMUS pour les posts-bac, mais regrette l’absence d’annonce pour renforcer l’alliance européenne pour l’apprentissage, lancée en juillet 2013 et « disparue » depuis. Cette alliance avait pour objectif de lutter contre le chômage des jeunes en multipliant les offres d’apprentissage dans l’ensemble de l’Union européenne et en améliorant leur qualité, grâce à un large partenariat entre les principales parties prenantes en matière d’emploi et d’éducation. Elle visait également à faire évoluer les mentalités à l’égard de ce type de formation.
 
Concernant la garantie européenne pour la jeunesse, qui a pour but de proposer à tous les jeunes de moins de 25 ans, qu’ils soient inscrits au chômage ou non, une offre d’emploi, d’apprentissage, de stage ou de formation continue  de qualité, dans les 4 mois suivants la fin de leur scolarité ou la perte de leur emploi, la CFTC la considère intéressante. Mais cette mesure est encore imparfaite actuellement. En effet, les pays de l’UE en sont toujours au stade de l’expérimentation, et seuls certains territoires bénéficient des crédits européens, qui sont d’ailleurs trop faibles. C’est pour cela que la commission des jeunes CFTC demande la mise en place de cette garantie jeune sur l’ensemble du territoire, dès le 1er janvier 2016.
 
Toujours dans le cadre du développement de l’apprentissage, la CFTC Jeunes souhaite un renforcement de ce type de contrat dans la Fonction publique, qui à l’heure actuelle, ne forme que 2,5 % des apprentis.
 
Enfin l’annonce de la création de plus de 4000 logements pour les jeunes en alternance, bien qu’encourageante reste encore insuffisante au vu de l’ampleur du problème, que ce soit pour les apprentis ou plus largement pour les jeunes.​
 
 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire