Une traçabilité sociale pour une consommation éthique ?

Pour être authentique, le développement doit être intégral, c´est-à-dire « promouvoir tout homme et tout l´homme ». C´est ce que déclarait Paul VI, en 1967, dans son encyclique Populorum progressio. Un développement qui serait uniquement économique sans se soucier des questions éthiques ne constituerait pas un progrès véritable, au sens de la doctrine sociale de l´Église. Mais pour consommer éthique, peut-on se passer d´une traçabilité sociale ? Réponses avec Joseph Thouvenel, vice-président de la Confédération française des travailleurs chrétiens, et Édouard Tétreau, économiste, conseiller de dirigeants d´entreprises.
Le Travail dans tous les sens du 16/02/2017."

Retour

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !