CFTC Santé Sociaux Bretagne

Bienvenus sur le site internet du syndicat régional CFTC Santé Sociaux de Bretagne .

Vous y découvrirez la présentation et l'actualité du syndicat. Vous pourrez obtenir plus d'informations sur nous et nous contacter

Le Syndicat régional CFTC Santé Sociaux de Bretagne défend tous les salariés et les fonctionnaires du secteur sanitaire, social, et médico-social. Il améliore les conditions de vie par la négociation et le dialogue social.

Venez nous rencontrer au 158 rue de Nantes 35000 Rennes (arrêt de bus STAR: Foyer rennais ligne 5 et ligne 57)

- Sem.

Dernières Actualités et Evenements

  • Stop à une politique de santé à deux vitesses

    Depuis deux ans l’IMB (Imagerie Médicale de Bretagne) subit une fermeture successive des cabinets de radiologie de proximité.

    Ce 2 avril la quarantaine de personnels, avec la CFTC , se sont mis en grève pour aller au devant de la population, des politiques locaux mais aussi pour défendre leur outil de travail menaçé, alors que leur activité ne cesse de s’accroître.

    Composé de 8 cabinets et de 12 radiologues l’IMB ferme ses portes les unes après les autres.

    Fermeture du Site de Ste Elisabeth à Rennes, fermeture du site de Chantepie hier, et aujourd'hui, la quarantaine de salariés vient d’apprendre subitement la fermeture du site de Dupont des Loges à Rennes et du site de Montfort sur Meu.

    Cette restructuration s'inscrit dans un seul but de rentabilité, alors que les listes des Rendez -Vous sont surbookés avec des délais d’attente de plus en plus longs.

    A l’argument de la paupérisation de la profession de radiologue, la CFTC répond désertification de la ruralité au profit des villes attractives, et primauté de l’argent roi au détriment des usagers. En un mot, l’argent de la SECU, l’argent de tous est utilisé pour le profit de quelques uns.

    Outre le licenciement occasionné de bon nombre de personnels ces fermetures successives, délibérées, provoquent une diminution des champs d'action de la médecine de ville, pénalise les hôpitaux de proximité. Du même coup, c’est toute la population locale qui subit une exclusion médicale et sociale.

    Une pétition a été lancé sur change.org

    Depuis de longues années, la CFTC dénonce une politique de rentabilité qui d’un côté valorise la santé privé marchande tout en mettant à mal le service public et l’égalité des mêmes soins pour tous les Français.

    Michel rollo

     

       Michel Rollo

       Président de la CFTC Bretagne

     

  • Grève nationale des Sages-Femmes

    COMMUNIQUE DE PRESSE

    L’ensemble de la profession de sage-femme dénonce depuis des années :

    - la dégradation de ses conditions d’exercice professionnel,

    - l’insuffisance des effectifs,

    - la précarité, l’inadaptation de ses rémunérations et

    - le manque de visibilité et de reconnaissance de leurs compétences.

    Sont pointées aussi :

    - les fermetures de maternités et de lits,

    - l’absence de mise en place de filières dédiées à la prise en charge physiologique de la grossesse malgré la forte demande des femmes.

    Chaque jour, les sages-femmes sont mobilisé.e.s pour assurer la sécurité des naissances, mais aussi pour participer à la prise en charge médicale de toutes les femmes qui leur font confiance, dans leur domaine de compétence.

    Nous ne voulons plus être oublié.e.s, méprisé.e.s, dévalorisé.e.s et attendons des mesures concrètes et des engagements institutionnels forts pour permettre aux sages-femmes de gagner un salaire à la hauteur de leurs responsabilités, de prendre en charge les femmes et les familles dans des conditions de sécurité dignes de notre pays.

    Le rendement, la rentabilité n’ont pas leur place dans les domaines liés à la santé et tout particulièrement dans celui de la périnatalité et de la santé des femmes.

    Nous appelons toutes les sages-femmes, quel que soit leur mode d’exercice et tous nos futur.e.s collègues, à maintenir la pression en se déclarant grévistes le 10 février, date initialement prévue et reportée pour une prochaine rencontre avec les Conseillers d’Olivier Véran, Ministre des solidarités et de la santé.

    En revanche, nous attendons, dès la prochaine réunion les premières propositions concrètes répondant à toutes nos préoccupations pour la profession et la santé des femmes.

    Notre colère est forte, il faut maintenant des actes.

    Déterminées, nous continuerons à œuvrer pour donner enfin aux sages-femmes la place qu’elles méritent, eu égard à leur rôle indispensable dans le paysage français de la Santé.

    Télécharger ce communiqué en pdf :

    Communiqué 10 février 2021.pdf

     

    source: https://www.cftc-santesociaux.fr/sages-femmes-mobilisation-du-10-fevrier-2021/

    source: https://www.ouest-france.fr/bretagne/vitre-35500/vitre-les-sages-femmes-en-greve-a-l-hopital-simone-veil-7148625

     

Nous rejoindre sur les réseaux sociaux

Nos Partenaires

Aujourd'hui

5 visiteurs - 9 pages vues

Total

38803 visiteurs - 156594 pages vues

Date de dernière mise à jour : 18/05/2021